Découvrir l'Artisanat

Artisanat et les métiers d’art en Tunisie

L’artisanat constitue l’un des secteurs les plus dynamiques de l’économie de la Tunisie et l’une des activités professionnelles les plus anciennes et la mieux répartie à travers le pays. 

Traditions cumulées, dextérité manuelle et intelligence créative se fondent et se confondent dans le produit de l’artisanat. Imprégné de valeurs culturelles et d’ajouts civilisationnels certains, le produit artisanal utilitaire ou décoratif, traditionnel ou moderne, a une présence remarquée dans le vécu quotidien.

Les matières, les techniques et les formes du produit de l’artisanat ont toujours été revues et réactualisées par des artisans créateurs de l’époque, lui permettant ainsi de préserver la place qui a été la sienne dans l’architecture d'intérieur, la décoration, l’ameublement, les accessoires domestiques ainsi que dans les domaines de la parure.

L’artisanat tunisien offre une palette de plus de métiers répartis en secteurs. En fibres animales ou végétales, en bois, en métal, en verre, en argile ou en pierre, le produit de l’artisanat s’est toujours adapté à des motivations et des besoins culturels et usuels qui définissent sa réelle fonction et sa vraie valeur.

La multiplicité et l’importance des besoins de l’homme justifient la diversité et l’abondance des produits de l’artisanat offerts dans les souks constitués de « hanuts » toutes pareilles et d’étals disposés de la même façon. Les souks des villes et villages tunisiens sont connus de par le monde par leur fébrilité, leur ambiance et l’animation qui y a toujours régné. Aujourd’hui, encore, celui qui parcourt les souks à travers les ruelles des médinas tunisiennes éprouve le désir de pénétrer dans un monde imaginaire et de rêve, connu à travers les chroniques pour ses bruits, ses odeurs et ses couleurs, et d’être à la conjonction du passé, du présent et du futur.

L’artisanat tunisien s’est ainsi frayé un chemin entre tradition et modernité sous l’impulsion de l’action de l’Etat qui a préservé, rénové et développé un artisanat créateur.

Le secteur de l’artisanat fournit 300 mille emplois directs et contribue à hauteur de 4% au le PIB et la valeur annuelle des exportations a atteint 380 millions de dinars.

Décret n°2005-3078 du 29 novembre 2005 fixant la liste des activités de petits métiers et de l’artisanat.